La mobilité métropole

MM

Le dispositif « Passeport pour la Mobilité de la Formation Professionnelle » (PMFP) est un dispositif financé par l’Etat qui s’adresse aux demandeurs d’emploi, désireux d’accéder à une formation en mobilité, en raison de l’inexistence ou de la saturation de la formation souhaitée en Nouvelle-Calédonie.

Il se caractérise par la construction et la prise en charge d’un parcours de formation complet, sécurisé et personnalisé et donne lieu à un diplôme (du niveau CAP au Bac +5) ou à une certification reconnue.

D’une durée moyenne de 7 mois, la formation en mobilité se déroule dans l’une des 13 régions de la France métropolitaine. Chaque formation est assurée par un centre de formation partenaire de LADOM et peut comprendre des périodes de stage en entreprise.

La mobilité métropole complète les dispositifs collectifs de formation professionnelle de la Nouvelle-Calédonie lorsque le besoin identifié porte sur un faible nombre d’emplois sur le marché du travail ou lorsque la filière de formation n’existe pas en Nouvelle-Calédonie. Elle permet ainsi aux bénéficiaires de préparer un diplôme homologué à finalité professionnelle.

La campagne PIF est clôturée au 15 septembre 2022.

Dispositions spécifiques aux collectivités d’outre-mer

Pour bénéficier d’une formation en mobilité les résidents de Nouvelle-Calédonie doivent s’adresser en première intention, au service de l’emploi ou aux structures d’insertion de leur province, ou au GIEP pôle information et orientation.

Les conditions d’éligibilité

Le dispositif pour la mobilité métropole s’adresse aux femmes et hommes âgés de plus de 18 ans, inscrits en tant que demandeur d’emploi dans un service emploi provincial. 

Les candidats à la mobilité devront au préalable définir leur projet professionnel avec les acteurs des services publics de l’emploi (service de l’emploi  ou aux structures d’insertion de leur province, ou au GIEP pôle information et orientation, RSMA,...) qui les suivent. La mobilité ne pourra s’envisager qu’à cette condition et, à condition que la formation visée soit saturée ou inexistante en Nouvelle-Calédonie.

Financement

Le financement des formations en mobilité est pris en charge en partie par LADOM (L’agence de l’outre-mer pour la mobilité) qui finance : les frais pédagogiques de la formation, la rémunération complémentaire et l’aide à l’installation. L’action de LADOM est soumise à conditions de ressources (quotient familial inférieur ou égal à 26 631 euros, soit environ 3 178 000 FCFP).

Le financement du billet d’avion est pris en charge par le passeport mobilité de la continuité territoriale sans stop over, en classe économique, du lieu de résidence au lieu stage si vous êtes éligible aux conditions de ressources définies (quotient familial (revenu/ nombre de part) doit être inférieur ou égal à 3.738.734 F CFP de revenus annuels avant déductions et abattements déclarés à l’administration fiscale).

 

Tout ouvrir / Tout fermer

1 - Une formation qualifiante/diplômante

La formation qui vous est proposée conduit à une certification professionnelle inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) en lien avec votre projet professionnel.

Les frais pédagogiques sont pris en charge par LADOM.

2 - Un soutien financier

  • Allocation Complémentaire à la Mobilité (ACM)

Il s’agit d’une allocation mensuelle versée par LADOM, qui vient s’ajouter aux éventuelles indemnités/rémunérations que vous percevez par ailleurs. Le cumul ne peut excéder la somme de 700 euros (83 500 FCFP) par mois.

  • Allocation d’Installation (AI)

Il s’agit d’une aide forfaitaire unique versée par LADOM aux bénéficiaires éligibles à l’Allocation Complémentaire de Mobilité (ACM). Elle est d’un montant maximum est de 800 euros (95 450 FCFP).

3 - Un logement

Trouver un logement étant une condition impérative pour effectuer votre formation, LADOM se charge de prospecter et de réserver un logement à votre nom. Selon la formation retenue, 2 types de logement sont proposés :

  • Un hébergement en centre de formation ;

  • un hébergement en résidence privée.

Important : Le paiement de votre logement (loyer, caution, assurance, etc.) reste à votre entière charge et sous votre responsabilité.

4 - Une aide au transport

Afin de vous rendre sur votre lieu de formation, le passeport mobilité réserve et finance, tout ou partie de votre voyage.

La prise en charge est valable pour un aller à l’entrée et un retour après le terme de la formation.

5 - Un accueil à l’aéroport

À votre arrivée dans les aéroports parisiens, vous serez accueilli(e)s par LADOM.

  • Votre centre de formation se trouve en Île-de-France ?

Vous serez acheminé(e) directement vers votre lieu de formation.

  • Votre centre de formation se trouve en dehors de l’Île-de-France?

Vous serez acheminé(e) vers la gare parisienne qui dessert votre lieu de formation. À cette occasion un billet de train vous sera remis.

6 - Un accompagnement à l’insertion

À l’issue de votre parcours de formation : 

  • nos partenaires emploi/formation, LADOM vous accompagne dans votre recherche d’emploi si vous restez en France métropolitaine 

La DFPC vous informe des démarches d’insertion si vous rentrez au Pays.

 

Ces actions de formation se déroulent en métropole et visent une certification professionnelle inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

L’action de formation doit  déboucher sur un diplôme permettant l’accès à la profession et doit répondre à un besoin identifié en Nouvelle-Calédonie.

 

Les personnes souhaitant suivre une action de formation de la mobilité métropole répondent aux critères suivants :

  • Etre âgé de 18 ans minimum ;

  • être de nationalité française ;

  • justifier d’une inscription aux services de l’emploi d’au moins 3 mois ; 

  • avoir interrompu ses études depuis 12 mois et justifier d’une expérience professionnelle ;

  • ne pas avoir suivi de formation professionnelle continue financée par la Nouvelle-Calédonie précédant l’entrée en formation dans les 12 derniers mois précédant l’entrée en formation ;

  • réussir les évaluations et l’entretien de motivation à distance avec le chargé de recrutement.

La demande est établie  via un formulaire prévu à cet effet, complété et accompagné des documents ci joints : 

  • Une photocopie du passeport de l’Union européenne en cours de validité ; 

  • une  attestation d’inscription comme demandeur d’emploi de 3 mois minimum ;

  • un curriculum vitae actualisé retraçant le parcours d’études et le parcours professionnel ;

  • une copie du dernier diplôme ;

  • une lettre de motivation présentant l’orientation professionnelle et le projet de formation envisagés ;

  • l’enquête métier complété ;

  • la fiche de renseignement.

Le candidat à la mobilité métropole dépose un dossier de candidature accompagné des pièces justificatives auprès de la DFPC, permettant de vérifier notamment s’il réunit les conditions d’accès au dispositif. 

La commission interne analyse la pertinence du projet professionnel et de formation et émet un avis (validation ou réorientation)

Les dossiers validés sont transmis à LADOM pour positionnements, tests et entretiens.

Si le processus de positionnement est positif, un lieu de formation et une date de départ sont proposés.

  • Frais d’installation
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale
  • Frais de formation (frais pédagogiques)
  • Transport aérien aller/retour
  • Frais de déplacement 

Le stagiaire s’engage à :

  • Suivre avec assiduité le cursus de formation ; 
  • respecter le règlement intérieur de l’organisme de formation et/ou le règlement spécifique de la formation ; 
  • fournir tout document demandé par l’administration en lien avec son cursus de formation lui permettant d’en apprécier le bon déroulement ; 
  • effectuer une recherche active d’emploi en lien avec un service provincial de l’emploi auquel il s’inscrit dès la fin de son parcours de formation ; 
  • répondre aux enquêtes sur l’insertion professionnelle des stagiaires réalisées par LADOM et la Nouvelle-Calédonie.
La prise en charge du billet retour est supprimée dans le cas de l'exclusion ou de l’abandon du stagiaire

 

D'autres dispositifs existent en Nouvelle-Calédonie, vous pouvez par exemple vous renseigner auprès :

 

 

Pour toute demande d'aide, il est important de travailler son projet professionnel ou de formation au préalable. Pour cela, vous pouvez prendre contact avec un conseiller :

Téléchargements