Partenaires

Retrouvez sur cette page les principaux partenaires de la mission relative à la prévention et la lutte contre l’illettrisme et l’innumérisme.

Tout ouvrir / Tout fermer
ACH

L'une des structures de l’ACH, le centre d’animations, de détente et de loisirs, dit CADL, accueille des personnes adultes en situation de handicap et leur propose des activités manuelles, musicales, culinaires, ainsi que des jeux de société. Est aussi organisé de manière hebdomadaire, durant 1 heure 30, un atelier de lutte contre l’illettrisme. Animé par des bénévoles de la Croix-Rouge, il offre un temps d’apprentissage de la lecture et du calcul à partir de supports ludiques dans un objectif de conquête de l’autonomie pour faciliter l’insertion sociale des personnes en situation de handicap.

Site : http://collectif-handicaps.com
logo anlci

L'ANLCI a été créée en 2000, sous la forme d’un groupement d’intérêt public, dans le but de fédérer et d’optimiser les moyens de l’État, des collectivités territoriales, des entreprises et de la société civile en matière de lutte contre l’illettrisme. Dans ce cadre, l’ANLCI mobilise et travaille avec et pour ceux qui agissent au niveau institutionnel et sur le terrain pour prévenir et lutter contre l’illettrisme. Son rôle est de définir des priorités d’action et d’accélérer leur mise en œuvre : mesure de l’illettrisme, élaboration et diffusion d’un cadre commun de référence, impulsion et coordination de projets.

Cet effort de clarification et d’organisation s’accompagne d’un effort de valorisation et de diffusion des bonnes pratiques, afin d’accélérer les transferts d’expériences et de faciliter la montée en compétences des acteurs.

L’ANLCI s’appuie sur la mise en place de plans régionaux pour rendre plus lisibles les partenariats entre l’État, les collectivités territoriales, la société civile et les entreprises qui contribuent à prévenir et résorber l’illettrisme. Afin de promouvoir son action au niveau local, l’ANLCI s’appuie sur des chargés de mission régionaux de prévention et de lutte contre l’illettrisme, nommés par les préfets de région.

Site :    http://www.anlci.gouv.fr

 

bernheim

La bibliothèque fédère un réseau de bibliothèques qui œuvrent pour la promotion du livre et de la lecture sur tout le territoire. C’est un acteur majeur qui facilite l’accès au livre pour tous. Cet accès participe de la prévention et la lutte contre l’illettrisme.

Site : http://www.bernheim.nc
CIJNC

Les missions du CIJNC consistent à : 

  • coordonner l'animation et le développement des bureaux et points Information Jeunesse (BIJ et PIJ) de Nouvelle-Calédonie ;
  • professionnaliser les informateurs jeunesse ;
  • élaborer avec les centres de ressources provinciaux une documentation locale ;
  • accueillir et informer. 

Le CIJNC fait partie du réseau des structures et des professionnels de l’information de l’insertion de la formation et de l’emploi en Nouvelle-Calédonie (RIIFE) animé par la direction de la Formation professionnelle et continue (DFPC). Il est l’interlocuteur de proximité de la jeunesse.

Site : https://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Culture-jeunesse-et-sports/CIJNC-Le-Centre-Information-Jeunesse-de-Nouvelle-Caledonie

 

CREIPAC

Le CREIPAC est un établissement public de la Nouvelle-Calédonie chargé de la diffusion de la langue française et la promotion des valeurs de la francophonie en Nouvelle-Calédonie et en Asie-Pacifique. À ce titre, le CREIPAC organise tout au long de l’année des séjours d’immersion linguistique pour différents publics de la région, qu’ils soient australiens, néo-zélandais, japonais ou d’autres pays de la région. Il reçoit des adultes, des étudiants et des scolaires.

Le CREIPAC donne également, tout au long de l’année, des cours de français langue étrangère à des étrangers résidant en Nouvelle-Calédonie. 

Site : https://www.creipac.nc
CSN

Le cœur de mission du CSN est, notamment, d’organiser le déroulement des Journées défense et citoyenneté (JDC) pour plus de 5 000 jeunes chaque année sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie, ainsi que de Wallis-et-Futuna. 

Site : https://www.defense.gouv.fr/jdc/csn/coordonnees-du-csn-en-nouvelle-caledonie
centre pénitentiaire

La lutte contre l’illettrisme est un sujet sur lequel le centre pénitentiaire s’est pleinement engagé. L’action est menée par une équipe, composée d’enseignants, d’enseignants spécialisés et d’une documentaliste, tous personnels détachés du vice-rectorat, direction générale des enseignements. Le responsable local de l’enseignement (RLE), professeur des écoles spécialisé de formation, intervient et organise le service des personnels, conformément aux priorités nationales définies par convention. 

Il s’agit de:

  • la scolarisation des mineurs,
  • l’instruction prioritaire aux moins de 25 ans,
  • l’instruction prioritaire aux détenus qui ne maîtrisent pas la langue française (analphabètes, illettrés, allophones) et les savoirs fondamentaux (lecture, écriture et calcul).
Site : http://www.annuaires.justice.gouv.fr/etablissements-penitentiaires-10113/mission

 

Mont-Dore

La direction des services d’animation et de prévention de la ville (DSAP) propose le projet intitulé « ÉLAN ». Il s’adresse à un public varié présentant des difficultés fortes voire graves d’expression orale et écrite en français sur la commune. Le prestataire, Transformance, apporte une réponse aux besoins de certains de ces administrés dans le cadre du renforcement des savoirs de base en français (lu-écrit-parlé) et en calcul.  

Site : https://www.mont-dore.nc
Adresse courriel service : dsap@ville-montdore.nc
Croix-rouge

Depuis 2017, pour une réponse plus adaptée aux besoins émergents, la lutte contre l’illettrisme (apprentissage des savoirs de base) est devenue un secteur à part entière de la Croix-Rouge. Toute personne en situation d’illettrisme peut y être accueillie et, avec chacune d’elle, un parcours personnalisé est élaboré.

Objectif : accompagner pour réussir. Accompagner la personne pour lui permettre une meilleure insertion sociale, professionnelle, un développement personnel, d’exercer sa citoyenneté, son développement culturel… Le principe d’action est de faire participer directement la personne à la conception et à la mise en œuvre du projet de son accompagnement. 

Site : https://croix-rouge.nc/actions/apprentissage-du-francais
Permanence « Apprentissage du français » courriel : dt.nouvellecaledonie@croix-rouge.fr

 

Les directions de l’enseignement des premier et second degrés, publiques et privées, sont prioritairement concernées par la prévention de l’illettrisme et de l’innumérisme. Elles œuvrent pour la réussite scolaire et éducative des élèves, conformément aux orientations du projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie, en offrant des parcours adaptés aux potentiels et aux besoins des élèves. La maîtrise du socle commun des connaissances, des compétences et des valeurs prend appui sur les contenus d’enseignement dispensés.

 

Dafe

 

 

Direction du service de l’État, de l’Agriculture, de la forêt et de l’environnement (DAFE)

Site : https://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Environnement-energies-agriculture-et-mines/DAFE-Direction-du-service-de-l-Etat-de-l-Agriculture-de-la-Foret-et-de-l-Environnement

 

 

Directions des enseignements privés sous contrat :

 

ASEE

 

 

Alliance scolaire de l’Église évangélique (ASEE)

Site : http://www.asee.nc

 

DDEC

 

 

 

 

Direction diocésaine de l’enseignement catholique (DDEC) 

Site : https://ddec.site

 

FELP

 

 

 

 

Fédération de l’enseignement libre protestant (FELP) 

Site : http://www.felp.nc

 

DENC

 

Direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC) 

Site : https://denc.gouv.nc

 

VR DGE

 

Direction générale des enseignements de la Nouvelle-Calédonie - Vice-Rectorat (DGE-VR)

Site : https://www.ac-noumea.nc

 

 

 

logo dfpc

Au sein de la DFPC, le service développement de la formation, de l'alternance et de l'orientation, met en œuvre, au profit des publics identifiés par la Nouvelle-Calédonie, des programmes de formation professionnelle continue ou en alternance, des parcours individualisés de formation et de gestion des aides qui y sont associées. 

Le RIIFE, réseau des structures et des professionnels de l’information de l’insertion de la formation et de l’emploi en Nouvelle-Calédonie, est animé par la DFPC. Le credo « Agir ensemble pour votre réussite » synthétise les objectifs d’insertion dans le monde professionnel.

Site : https://dfpc.gouv.nc

 

logo dpjej

Créée en 2016 pour renforcer le rôle et l’efficacité de la Nouvelle-Calédonie dans la prise en charge des jeunes qui lui sont confiées, la DPJEJ exerce sa compétence sur quatre missions :

  • la protection de l’enfance dans le cadre de l’assistance éducative ;
  • le traitement de la délinquance des mineurs ;
  • la lutte contre la récidive ;
  • et la prévention du décrochage scolaire.   

L’unité éducative de prévention de la déscolarisation et des activités de jour (UEPDAJ) assure le suivi des mineurs dans le cadre de la prévention de la déscolarisation auprès d’établissements ciblés de Nouméa. 

Site : https://gouv.nc/direction/protection-judiciaire-enfance-et-jeunesse

 

école réussite

L’école de la réussite bénéficie du soutien de la province Sud pour accompagner des stagiaires dans leur insertion sociale et professionnelle par le biais de parcours individualisés. Parmi les parcours proposés, en réponse à une commande publique, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie finance le parcours Trempo-Ligne dont les objectifs sont la remise à niveau des savoirs de base, l’acquisition de l’autonomie, la compréhension du monde dans lequel on vit, le réapprentissage des codes. À terme, les stagiaires peuvent soit poursuivre dans un parcours de formation, soit intégrer le monde professionnel.    

Site : https://www.province-sud.nc/demarches/ecole-de-la-reussite

 

ESPE

La formation initiale des professeurs des écoles, au regard de l’exigence du métier d’enseignant, prend en compte la nécessité d’asseoir les compétences essentielles concernant la didactique et la pédagogie du français et des mathématiques, conformément aux objectifs du projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie.

Site : https://unc.nc/formation/formation-des-enseignants/lecole-superieure-du-professorat-et-de-leducation
FIAF

Le FIAF est un outil conçu par les partenaires sociaux pour répondre aux besoins et contraintes des employeurs et des salariés calédoniens. Grâce à la révision du livre V du Code du travail de la Nouvelle-Calédonie, le FIAF est un outil interprofessionnel, notamment en termes de formation continue. 

Il mène une stratégie d’actions de lutte contre l’illettrisme autour de trois axes :

  • faire adhérer ;
  • agir ;
  • fédérer.

Son but est de donner des outils concrets aux employeurs et aux salariés pour qu’ils soient acteurs du changement : un changement des représentations pour un changement de destin.  

Site : https://illettrisme.fiaflab.nc/
GIEP

Créé en 2019, le GIÉP-NC est issu de la fusion de trois établissements publics du domaine de la formation professionnelle : L’EFPA, l’EMM et l’IDC-NC. La volonté est de favoriser un continuum dans le parcours de formation et d’insertion. 

Les formations professionnelles mises en œuvre par le groupement s’adressent :

  • aux publics les plus éloignés de l’emploi afin de favoriser leur insertion ;
  • aux entreprises et à leurs salariés, par une offre de formation professionnelle continue (remise à niveau technique, perfectionnement, évolution technologique, reconversion professionnelle, VAE…).

Établissement support, il propose un dispositif spécifique qui s’adresse aux publics les plus éloignés de l’emploi : le parcours SPOT qui met le stagiaire au cœur du dispositif. L’objectif est d’accompagner le stagiaire dans sa globalité et de l’aider à lever les freins à son insertion sociale et professionnelle.

Site : https://giep.nc
logo ifap

L’IFAP est un établissement public à caractère administratif chargé de la formation des agents publics servant en Nouvelle-Calédonie. Il est également en charge de la préparation aux concours et aux examens professionnels ouverts dans les fonctions publiques de la Nouvelle-Calédonie, ainsi que de la formation des élus et des partenaires sociaux. Parmi ses projets phare : l’illettrisme. À cet effet, l’IFAP a engagé le déploiement du projet visant le renforcement des compétences essentielles dans la fonction publique.

Site : https://www.ifap.nc

L’IFM-NC a pour mission la formation initiale et continue :

  • des maîtres et des enseignants du premier degré ;
  • des instituteurs amenés à enseigner les langues et cultures kanak.

La formation initiale des instituteurs prévoit des contenus permettant d’acquérir de manière progressive et intégrée, un haut niveau de compétences professionnelles liées au contexte d’exercice du métier et constitutives de la polyvalence du métier d’enseignant du premier degré.

LEC

LEC est une association qui œuvre pour la promotion du livre jeunesse, de la lecture en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique depuis 20 ans.

Elle organise, depuis 2015, le festival du Livre jeunesse. Des éditeurs locaux et invités de l’extérieur du pays sont valorisés lors de cette manifestation et proposent des animations riches et variées dans le domaine de la littérature jeunesse. Un événement incontournable au service de la promotion des mots, de la lecture.

Page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/pages/category/Nonprofit-Organization/Lire-en-Cal%C3%A9donie-LEC-613750485395470
Livre mon ami

Ce prix annuel de littérature de jeunesse a été créé en Nouvelle-Calédonie en 1997. Il permet à de jeunes élèves de cours moyen 2e année et de 6e, de participer activement, chaque année, à la sélection d’un ouvrage dont l’auteur est récompensé par un prix. Ce prix est conjointement organisé par le vice-rectorat, la direction de l’Enseignement et l’association Livre, mon ami. Cette action participe pleinement de la prévention de l’illettrisme en promouvant la lecture auprès des plus jeunes.

MFR

À la MFR, j'aiMe FaiRe pour RÉUSSIR autrement

Les MFR proposent aux jeunes et aux adultes un modèle de formation alternatif pour s'élever, réussir et s'intégrer pleinement dans la société et le monde du travail. 

Objectifs : former les jeunes, les encourager à développer leur savoir-être et leur citoyenneté pour leur permettre d'exercer un métier dans lequel ils pourront s'épanouir. Une MFR est une école à taille humaine proposant une approche globale du jeune, de sa famille et de ses lieux de formation. Les MFR agissent pour lutter contre le décrochage scolaire et ne laisser aucun jeune Calédonien au bord du chemin. Elles s’adressent à une jeunesse qui souhaite réussir son orientation et sa professionnalisation autrement que dans le système éducatif classique.  

Site : https://www.mfrnc.com

 

MASCOP

La MASCOP agit dans divers domaines : l’accompagnement à la scolarité, la lutte contre l’illettrisme, les formations, les échanges linguistiques avec la Nouvelle-Zélande. 

Les interventions dans le domaine de la prévention et la lutte contre l’illettrisme concernent l’aide au ré-apprentissage de la lecture. Des intervenants qualifiés et formés à l’apprentissage de la lecture sont disponibles pour venir en aide aux personnes en situations d’illettrisme.

Site : https://mascop.weebly.com

PILLa province des Îles Loyauté

Parmi les nouvelles orientations des politiques provinciales, la lutte contre l’illettrisme figure dans les priorités de la collectivité. D’ores et déjà l’Établissement provincial de l'emploi, de la formation et de l'insertion professionnelle pour les Îles loyauté (ÉPEFIP) est missionné pour proposer des actions de lutte contre l’illettrisme avec un budget dédié. Parmi les pistes en cours, l’une d’elle consiste à établir des ponts entre la formation initiale et la formation professionnelle via des résidences d’écriture.  

 

PNLa province Nord

La collectivité mène des actions en faveur du rééquilibrage, de la citoyenneté et de la construction du destin commun pour permettre à tout individu de trouver sa place. La maîtrise des compétences essentielles constitue un enjeu majeur. C’est ainsi qu’elle a inscrit dans ses politiques publiques la lutte contre l’illettrisme. 

Un plan stratégique provincial pour la (ré)-acquisition des compétences essentielles fait l’objet d’une délibération cadre adoptée en assemblée de province le 25 juin 2021.

 

MLIJ PNMission Locale d’Insertion des jeunes (MLIJ) de la province Nord

En lien étroit avec la province, la MLIJ a pour objectif de travailler à l’insertion des jeunes  et à la gestion ainsi que la mise en œuvre d’actions partenariales d’insertion sociale et professionnelle des jeunes de la province Nord.

 

logo PSLa province Sud

Lors de la première rencontre, la présidente de la commission emploi formation a signifié son intérêt à participer à la lutte contre l’illettrisme. Une orientation vers la MIJ, qui avait déployé des actions contre l’illettrisme, avait été suggérée. Un rendez-vous avec la chargée d’actions culturelles a confirmé les intentions de la province Sud de s’impliquer dans le domaine. Une restructuration des services est en cours. Elle se traduirait par l’implication de deux référents sur le sujet de l’illettrisme au sein du pôle développement humain de la DCJS.

Mission d’insertion des jeunes (MIJ)

La MIJ est une association de loi 1901, créée en 1990 par la province Sud, la Ville de Nouméa et l’État, à la suite des Accords de Matignon. Elle coordonne, favorise et promeut toutes actions et initiatives destinées à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, en particulier, les plus défavorisés d’entre eux.

La vocation de la MIJ : être une interface entre les jeunes et leur environnement social et économique. Elle s’emploie à agir en faveur de l’autonomie, de l’engagement et de l’employabilité des jeunes.

En 2009, la MIJ s’est inscrite dans la ligne d’action de lutte contre l’illettrisme en conventionnant avec l’Agence nationale de lutte contre l’Illettrisme et en ouvrant le premier centre de ressources documentaires sur l'illettrisme en province Sud. Par la suite, grâce au fonds d’expérimentation pour la jeunesse, financé par l’État et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, un dispositif de détermination du projet professionnel et de remédiation a été mis en place : PASSERELLE.

Ce dispositif novateur permettait de donner à tous, l’égalité d’accès au monde du travail ou de la formation qualifiante. La situation actuelle de la MIJ ne permet pas d’identifier des actions de lutte contre l’illettrisme (en attente de restructuration).

 

Unité militaire de formation professionnelle sous la tutelle du ministère des Outre-mer, le RSMA NC est un dispositif d’insertion socio-professionnelle au profit des jeunes calédoniens âgés de 18 à 25 ans et éloignés du marché de l’emploi. Son approche globale est centrée sur le jeune, sa réhabilitation personnelle et sociale, l’apprentissage d'un métier pour une projection durable en tant qu’acteur de son territoire. La formation est axée sur les compétences fondamentales : humaines, sociales, professionnelles et l’accès à l’autonomie.

Le RSMA-NC est membre du RIIFE (Réseau Information Insertion Formation Emploi de Nouvelle-Calédonie).

 

L’association a pour objectif de favoriser une meilleure réussite scolaire des élèves en apportant chaque année, dans les familles, des dictionnaires, outils attrayants au service des apprentissages et de la connaissance. L’action de l’association s’inscrit dans un esprit d’égalité des chances pour tous et porte des mesures importantes d’accompagnement scolaire et social au sein des familles.

Site : https://vocabulivre.blogspot.com