La stratégie emploi-insertion professionnelle 2016-2020

startégie

Élaborée avec les provinces, la stratégie emploi insertion professionnelle de la Nouvelle-Calédonie (SEIP-NC) a été adoptée en  novembre 2015. Elle a pour ambition de relever le défi que doit affronter la Nouvelle-Calédonie dans le domaine de l’emploi, qui réside dans la coexistence paradoxale de pénuries de main-d’œuvre subies par les entreprises et de risques d’exclusion ou de marginalisation du marché du travail pour une fraction de la population.

Pour répondre à cette ambition, la stratégie vise à agir sur l’emploi en permettant aux personnes très éloignées de celui-ci d’intégrer le marché du travail, et aux personnes déjà en emploi d’y rester et d’évoluer professionnellement. La condition de réussite pour parvenir aux résultats attendus repose sur un tissu économique dynamique constitué d’entreprises performantes, compétitives et évoluant dans un contexte incitatif en termes de formation et de recrutement.

Une autre condition de réussite est le renforcement de l’efficience de l’action publique dans le domaine de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle.

Enfin, l’action des pouvoirs publics doit également être orientée vers les facteurs indirects de la productivité en agissant sur le contexte social. Il s'agit, pour cela, de mettre en place des politiques permettant un dialogue social de qualité afin d'éviter les conflits sociaux.

Pour atteindre ces objectifs, la SEIP-NC s’attache à :

1. aider les populations les plus éloignées de l’emploi à intégrer le marché du travail par des mesures spécifiques d’accompagnement et de qualification,

2. accompagner les entreprises en les aidant à mieux prévoir l’évolution de leurs besoins et des compétences de leurs salariés, mais également en mettant en œuvre des instruments les plaçant en partenaires privilégiés de la politique d’emploi et de formation,

3. améliorer l’efficience de la politique publique d’emploi, d’insertion professionnelle et de formation.

Les populations particulièrement ciblées par cette stratégie sont, d'une part, les jeunes calédoniens qui sortent du système scolaire sans qualification et qui n’intègrent ni le marché du travail, ni d’autres dispositifs de formation, et, d'autre part, les personnes handicapées et celles les plus éloignées de l’emploi.

La SEIP-NC bénéficie de l’appui budgétaire de l’Union européenne qui s’est concrétisé par une convention de financement signée le 6 avril 2017 au titre du XIe Fonds européen de développement (FED).