Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Succédant à la validation des acquis professionnels qui permettait de réduire les parcours de formation en vue d’obtenir un « diplôme », la validation des acquis de l’expérience – VAE - peut permettre d’obtenir, sans formation et sur la seule base de l’expérience du candidat, un « diplôme professionnel ».

Institué en métropole en 2002 par la loi de modernisation sociale et en 2010 en Nouvelle-Calédonie par la loi du pays du 3 février 2010 ,  le dispositif VAE constitue une nouvelle voie d’accès à la certification professionnelle. Loin de l’idée de la simple transmission d’un CV pour se voir délivrer une certification professionnelle, la démarche, qui implique un important travail personnel, consiste à apporter au jury des éléments prouvant que le candidat maîtrise l’ensemble des compétences décrites dans les référentiels de la certification visée.